Colossiens, par 3 prédicateurs

Cette question revient souvent pendant les cours sur la prédication. Comment faire pour de la prédication textuelle suivie et intégrer plusieurs prédicateurs ? Voici un exemple, à partir de Colossiens.

Avec le confinement, plusieurs églises Charis France[1] de la région lyonnaise ont uni leurs forces pour proposer des cultes en ligne, comme la plupart des Églises Évangéliques. Nous avons fait de notre mieux pour recréer un lien communautaire et proposer un événement ‘qualitatif’ en ligne.

L’aspect communautaire

Les Églises proposaient une rencontre d’une ½ heure via Zoom, parfois dans le contexte des Églises de maison. L’occasion d’échanger des sujets de prière et prier ensemble. Puis on passait à la diffusion en live du culte sur Youtube, avec notamment 15 min de ‘chat’. Cela semble anodin mais en fait, ça a suscité un peu d’émotion! On s’est ‘retrouvé’, au moins partiellement. Quelques bises à distances sont insatisfaisantes, mais préférables au silence.

L’aspect ‘qualitatif’

A 10h15, la diffusion commence. 15 minutes pour discuter. Culte démarre à 10h30. Philippe Viguier, pasteur de l’Église Cusset, a fait un travail remarquable pour enregistrer quelques chants de louange. Il y avait ensuite 1 ou 2 courts temps de prière, puis la prédication, partagée entre Philippe, Jérémie Biancheri (pasteur à l’Église de Trévoux) ou moi-même. L’Eglise de la Croix Rousse ainsi que l’Eglise de Pont de Chéruy étaient de la partie.

Quand j’écris ‘qualitatif’ je ne veux pas dire que c’était de qualité optimale! Mais que nous avons tout fait pour que ce soit un événement réfléchi, borné dans le temps, filmé et édité de manière à ce que cela puisse se regarder sur Internet. On a voulu éviter l’aspect ‘à la bonne franquette’ pour que des gens en marge de nos Églises, habitués à des présentations travaillées, puissent s’y retrouver.

On a tenté d’être sensible aux non-chrétiens qui suivraient ces cultes en tentant d’utiliser un vocabulaire accessible et de rester, autant que possible, sur la centralité de la rédemption.

Liste des messages

Voilà donc un exemple, encore bien imparfait, de prédications partagées par divers prédicateurs. Si vous ne souhaitez qu’écouter les message, avancez directement au repère mentionné (Repère 35:42 signifie que le message commence à 35 minutes et 42 secondes).

Col 1.1-8 – Christ, force de notre espérance (Jérémie) : Repère 35:42

Col 1.9-14 – Christ, force de l’Evangile (Philippe) – Repère 37:34

Col 1.15-23 – Christ, force suprême (Jérémie) -Repère 38:57

Col 1.24-29 – Christ, force de notre service (Florent) – Repère 39:33

Col 2.1.7 – Christ, force de notre croissance (Philippe) – Repère 39 :15

Col 2.8-15 – Christ, force de notre libération (Florent) – Repère 44 : 08

Col 2.16-23 – Christ, force de notre protection (Jérémie) – Repère 35 :15

Col 3.1-8 – Christ, force de notre transformation (Philippe) – Repère 34 :36

Col 3.9-15 – Christ, force de nos relations (Jérémie)- Repère 37 :19

Col 3.16-17 – Christ, force de nos célébrations (Philippe)- Repère 38 :12

Col 3.22-4.1 – Christ, force de nos familles (Philippe) Repère 34 :37

Col 4.2-6 – Christ, force de notre influence (Jérémie D) Repère 33 :10

Col 4.7-18 – Christ, force de nos équipes (Florent) Repère 32 :36


[1] Anciennement Union des Églises Évangéliques des Frères.

Florent Varak

Florent Varak est pasteur, auteur de nombreux livres dont le Manuel du prédicateur, L'Évangile et le citoyen et la ressource d'évangélisation produite en co-édition avec TPSG: La grande histoire de la Bible. Florent est aussi conférencier, et professeur d'homilétique à l'Institut biblique de Genève. Il est le directeur international du développement des Églises au sein de la mission Encompass liée aux églises Charis France. Il est marié avec Lori et ont trois enfants adultes et mariés ainsi que quatre petits-enfants.

Articles pouvant vous intéresser

>