4 manières de renouveler sa vie de prière

La prière est un aspect fondamental de la vie chrétienne et de notre communion à Christ. C'est aussi l'enfant pauvre de nombreux de ses disciples. Voici quelques pistes concrètes pour stimuler votre vie de prière.

Les deux dernières propositions sont certainement les plus exigeantes mais aussi les plus satisfaisantes. Il existe d’autres idées — ces suggestions ne sont en rien exhaustives.

Dans un premier article, je vous ai proposé de repérer comment le Nouveau Testament parle de la prière. Vous avez peut-être remarqué combien nos sujets de prière les plus fréquents (« bénis ce frère… » « guéris cette sœur… » « donne un travail à … ») sont un peu décentrés des priorités de la Bible ! Non que ces sujets ne soient pas importants – ils le sont, et aucune de nos préoccupations n’est en dehors de l’intérêt du Seigneur. C’est plutôt une question de proportion. Certainement, le développement spirituel de nos proches devrait occuper une place plus importante: de la découverte de Christ (Ép 1.17, Jn 17.3) à la connaissance plus complète de sa personne (Ph 1.9, 2 Pi 1.3, 8), de l’expansion missionnaire (Ép 6.18-19) à la maturité en Christ de l’Église (Col 1.24, 28), en passant par tant d’autres considérations.

Comment développer sa vie de prière? C’est déjà un sujet de prière pour ma propre piété!

Beaucoup de frères et sœurs excellent dans la gestion de liste de prières plus ou moins élaborées (et Prayermate est l’app la mieux conçue pour bien les gérer). Mais j’avoue que j’ai de la peine à suivre cette méthode sur le long terme. En réalité, j’ai besoin de varier mes approches de la prière.

1. La prière 1.1.1

Si mes souvenirs sont bons, c’est une idée née dans l’Église Willow Creek (dont je ne défends pas l’approche sur tout !). C’est simple: tous les jours, à 1 heure de l’après-midi, vous priez pour 1 personne pendant 1 minute.

Voilà. C’est un bon moyen de commencer avec simplicité. Pensez à votre famille, mais aussi à vos collègues, voisins – en demandant notamment le courage de leur parler un jour de l’Évangile.

2. La prière par thème quotidien

Cela demande un peu plus de préparatifs et la technique se rapproche d’une gestion de liste. Prenez un papier, pliez 2 fois dans le sens de la longueur et notez sur chacun des 7 volets des sujets par thème :

  • Famille (couple, enfants dans la foi, etc.)
  • Eglise (jeunesse, enfants, culte, responsables, finances, vision, sainteté, etc.)
  • Missionnaires (encouragement, vision, occasion de parler, etc.)
  • Autorités (président, ministres, maires, députés, sujets d’actualité, etc.)
  • Amis non chrétiens (famille, voisins, collègues, amis des enfants, etc.)
  • Eglise persécutée (autorités, courage & persévérance, familles, etc.)
  • Culte (cœurs ouverts, adoration, prédication, etc.)

Une feuille ainsi pliée s’emporte facilement et on peut vite se rappeler les sujets rédigés sur la feuille – dans une salle d’attente, un embouteillage, un moment de pause…

3. La prière par catégorie

Dick Eastman a écrit un livre qui a eu énormément d’influence. Il encourage à passer un temps significatif de prière chaque jour (½ heure, 1 heure…) en passant successivement par plusieurs aspects de la prière. En voici une adaptation[1] :

  • Louange : On commence par reconnaître les qualités de Dieu, l’excellence de son caractère, les multiples manières dont il nous a bénis.
  • Confession : On répond à ce que l’Esprit révèle dans nos cœurs : nos convoitises, médisances, colères, rancœurs, etc. Confesser, c’est reconnaître, admettre la réalité de nos péchés. C’est aussi reconnaître le pardon que Dieu accorde en Christ.
  • Intercession : On demande l’intervention de Dieu pour soutenir les frères persécutés, pour demander un réveil spirituel dans l’Église et dans notre pays, pour que les hommes politiques préservent la liberté de conscience, pour la motivation et la force des missionnaires que l’Église soutient, etc.
  • Méditation : On prend note des promesses de l’Écriture, des vérités dont on a besoin pour s’opposer aux mensonges du diable ou pour apprendre à connaître Dieu davantage. Tout ceci nourrit notre communion avec le Seigneur alors que nous rebondissons sur ces vérités pour les transformer en louange ou sujets de prière.

Au fil de ces aspects, nos pensées s’alignent sur les vérités que le Saint Esprit éclaire en nous… Il nous rend attentif aux exaucements de prière, et aux nombreuses bénédictions dont il nous comble, nous fait reconnaître les manquements, nous conduit dans l’intercession et nous oriente vers quelques pépites glanées au cours de la lecture de la Parole…

4. La prière d’adoration

Daniel Henderson a écrit Transformons nos prières, un ouvrage que j’ai apprécié pour sa fraicheur et son bon sens. Il appelle cela « la prière d’adoration » parce qu’elle débute du texte biblique et de la personne de Dieu. L’idée c’est de prendre un passage pour entretenir, en dialogue avec Dieu et avec soi-même, 4 attitudes:

  • Révérence: qui est Dieu ? C’est le fondement. On commence avec ce que le Seigneur est, sa grandeur, sa majesté, sa puissance – tout ce que le texte dit de lui. 
  • Réponse: comment réagir ? C’est un temps où on comprend les orientations que l’on doit prendre, en fonction de ce qui a été révélé.
  • Requêtes: sur quoi portent mes prières ? C’est un temps d’intercession liée à ce que l’on a trouvé. Pour soi-même et pour ceux qui nous entourent.
  • Résolution: où aller maintenant ? C’est le moment d’une application à prendre avec soi pour la journée.

L’éditeur a bien voulu mettre à disposition un chapitre du livre, qui montre un exemple de cette manière de prier.

Pour aller plus loin…

Je proposerai quelques articles blogs sur le sujet. Mais voici de quoi aller plus loin. Il existe quantité d’ouvrages sur la prière. Je trouve ceux-ci particulièrement pertinents.

Il n’existe pas de méthode parfaite. A vous d’essayer et de voir celle qui vous convient le mieux. L’essentiel… c’est d’abonder en prière et en louange!

Pour s’encourager

Voici quelques impératifs des épîtres sur la prière:

  • Éphésiens 6.18 Priez en tout temps par l’Esprit, avec toutes sortes de prières et de supplications. Veillez-y avec une entière persévérance. Priez pour tous les saints
  • Colossiens 4.3 Priez également pour nous : que Dieu ouvre une porte à notre parole, afin que je puisse annoncer le mystère du Christ, pour lequel je suis dans les chaînes,
  • 1 Thessaloniciens 5.17 Priez sans cesse.
  • 1 Thessaloniciens 5.25 Frères, priez pour nous.
  • 2 Thessaloniciens 3.1 Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l’est chez vous,
  • Hébreux 13.18 Priez pour nous ; car nous sommes convaincus d’avoir une bonne conscience, avec la volonté de nous bien conduire à tous égards.
  • Jacques 5.16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité.
  • Jude 20 Mais vous, bien-aimés, édifiez-vous vous-mêmes sur votre très sainte foi, priez par le Saint-Esprit,

[1] Eastman ajoute l’action de grâce et le chant, et distingue intercession de requêtes.

Florent Varak

Florent Varak est pasteur, auteur de nombreux livres dont le Manuel du prédicateur, L'Évangile et le citoyen et la ressource d'évangélisation produite en co-édition avec TPSG: La grande histoire de la Bible. Florent est aussi conférencier, et professeur d'homilétique à l'Institut biblique de Genève. Il est le directeur international du développement des Églises au sein de la mission Encompass liée aux églises Charis France. Il est marié avec Lori et ont trois enfants adultes et mariés ainsi que quatre petits-enfants.

Articles pouvant vous intéresser

>