Une perspective chrétienne sur l’hypnose

L’épisode 22 aborde la question de l’hypnose. Un internaute nous demande: « Que penser de l’hypnose, notamment de l’hypnose médicale? Un chrétien peut-il accepter d’être hypnotisé? ». Le pasteur Florent Varak commence par recommander quelques livres. Puis il explique ce qu’est l’hypnose. Enfin il conclut en donnant plusieurs raisons pour lesquelles, à la lumière de la Bible, l’hypnose est une pratique dangereuse.

Livres sur l’hypnose cités dans cet épisode

Florent Varak précise que pour répondre à cette question, il faut comprendre ce qu’est l’hypnose. Il recommande 3 lectures:

Rendez-vous chaque semaine pour un nouvel épisode d’Un Pasteur vous répond: le podcast où la Bible répond à vos questions. Si vous aimez le podcast, on serait très reconnaissant que vous preniez 15 secondes pour laisser une note sur iTunes. C’est le seul moyen de le faire remonter dans le classement des podcasts « Religions » (et donc attirer d’autres publics).

Retrouvez tous les épisodes d’Un pasteur vous répond sur:

Bonus: regardez l’épisode en vidéo

Comment s’abonner au podcast?

Vous ne savez pas comment vous abonner au podcast sur votre téléphone? On y a pensé! Découvrez un mini tutoriel vidéo ici.

Vous voulez poser une question?

Posez votre propre question pour un pasteur en cliquant ici.

Articles pouvant vous intéresser

2 thoughts on “Une perspective chrétienne sur l’hypnose

  1. seb dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais donner un élément que l’on m’a donné, et poser quelque question

    Tu dis que l’hypnose peut être utiliser pour retrouver des souvenirs. Hors de ce que j’ai appris (j’ai un ami hypnotiseur) maintenant, dans la « mouvance » actuel des hypnotiseurs on fait machine arrière sur cela. Dans le sens que l’on pense que quand on aide la personne à ce rappeler des choses, en fait le cerveau étant un outil puissant, des fois il se rappel, et à d’autre moment il se reconstruit une mémoire logique. la seconde n’étant pas vrai, et rien ne peux aider à différencier les deux.

    bon cela était un point négatif, mais maintenant j’ai quelque cas pratique ou j’aimerais avoir ton avis.
    Le premier cas c’est celui d’un homme qui fabule énormément, et qui n’est pas capable de différencier ce qui est vrai de ce qui est faux dans ses propres propo, et sa mémoire se construit sur cela. L’hypnose dans ce cas la propose une solution qui aiderais la personne à savoir distingué le mensonge de la vérité, que penser de l’hypnose dans ce cas la ?

    Dans le cas de la dépression, l’hypnose peut aider la personne à malgré l’émotion apprendre à ce contrôler et ne pas agir sur l’émotion (qui n’est pas juste) mais plus écouter sa raison. Dans ce cas la l’hypnose est telle forcément mauvaise ? (d’autant que les psychotrope on aussi un effet sur le moi etc… est ce que l’on ne devrait pas suivant ton raisonnement simplement les rejeter ?)

    Dans le cas de la lutte contre un pécher impulsionnel. Ne pourrait on pas utiliser l’hypnose comme un moyen, (tel que sont par exemple le logiciel de contrôle d’internet pour éviter d’aller sur certain site web) ou doit on l’un est l’autre les rejeter car ils sont des solutions de facilité qui nous sont accessible ?

    Dans le cas de l’auto de l’hypnose, serait ce forcément mauvais, si on l’utilise pour soit même dans le but d’avancer sur des points ? (d’autant que maintenant on suppose que c’est une chose que tout le monde fait de manière non consciente)

    Pour avoir assister quelque fois à des séance d’hypnose de rue, (en tant que personne qui voulais se faire un avis, pas cobaye) j’ai remarqué qu’il y avait d’énorme similitude entre ce que faisait les hypnotiseurs, et la manière de prêcher qu’avait un certain nombre de pasteur talentueux. Et après avoir discuter avec les hypnotiseurs, ils m’ont parlé que beaucoup de technique d’orateur etc, sont proche de l’hypnose, et d’ailleurs ont été développé grâce à l’étude de l’hypnose. Bref dans ce cas la ne devrait on pas faire attention à nos manière de parler et convaincre ?

    Bon moi même pour le moment je vois l’hypnose comme un simple outils, au détail prêt que même après avoir vue les limites de l’hypnose (on ne peux pas forcer quelqu’un à faire quelque chose qui ne veux pas), je ne suis pas sur qu’il n’y a pas une dimension spirituel. C’est le seul frein qui pour l’instant fait que je ne m’y intéresse pas plus. Car je n’aurais surement jamais une réponse clair sur le sujet

    1. Florent Varak dit :

      Bonjour et merci pour vos questions. Elles sont nombreuses et je ne pourrais pas répondre à toutes!
      – Plusieurs réponses se trouvent dans l’analyse que je fais de la fiabilité de l’hypnose, à consulter ici : http://www.unpoissondansle.net/reincarn/reincarn.php?d=&i=8
      – Deux médecins chrétiens m’ont alerté sur le fait qu’ils utilisaient l’hypnose dans leur contexte de thérapie et qu’ils ne partageaient pas mes conclusions. Manifestement, ils sont à même d’utiliser une technique sensiblement différente que ‘hypnose que j’ai évoquée dans ce podcast.
      – oui, je crains que certains pasteurs / orateurs talentueux utilisent une forme de conviction qui se rapproche parfois de l’hypnose !!

      Bonne continuation ! Cdt.

Comments are closed.