Pourquoi Dieu nous a-t-il créé? (Episode 86)

Dans l'épisode 86, Florent Varak aborde une question fondamentale qui peut changer nos vies du tout au tout. Quel est le but de nos vies? Une question que tous se posent, ou devraient se poser, à laquelle Florent apporte une réponse courte et claire.

Un Pasteur vous répond existe aussi en vidéo:

Rendez-vous chaque semaine pour un nouvel épisode d’un Pasteur vous répond : le podcast où la Bible répond à vos questions.

Si vous aimez le podcast, on serait très reconnaissant que vous preniez 15 secondes pour laisser une note sur iTunes (cf. ici pour voir comment). C’est le seul moyen de le faire remonter dans le classement des podcasts « Religions » (et donc attirer d’autres publics).

Retrouvez tous les épisodes d’Un Pasteur vous répond sur :

Comment s’abonner au podcast ?

Vous ne savez pas comment vous abonner au podcast sur votre téléphone? On y a pensé ! Découvrez un mini tutoriel vidéo ici.

Vous voulez poser une question ?

Posez votre propre question pour un pasteur en cliquant ici.

Transcription :

« Cette transcription vous est proposée par les bénévoles de Toutpoursagloire.com. Nous cherchons à garder le style oral des épisodes pour ne pas déformer les propos des intervenants. De même, nous rappelons que ces transcriptions sont une aide mais que les paroles de l’auteur (poadcast et vidéo) restent la référence. Cependant, n’hésitez pas à nous signaler toutes erreurs ou incohérences dans cette transcription. Vous pouvez aussi en savoir plus ici pour rejoindre notre équipe de transcripteurs. Merci d’avance. »

La question est posée : « Pourquoi Dieu nous a-t-il créé ? »

Cette question est intéressante, bien sûr, comme toutes les questions qui sont posées sur « tout pour sa gloire ». Elle est un peu à mi-chemin entre la théologie et la philosophie. Certains se posent la question simplement dans le désir de mieux comprendre la pensée de Dieu, d’autres se posent la question dans le désir de comprendre ce que pourrait être leur rôle s’ils comprennent quelle est l’intention de Dieu, alors ils peuvent en tirer une sorte d’objectif plus précis pour l’existence qu’ils mènent. Mais je dois aussi remarquer que certains posent la question à cause de la souffrance, la souffrance du monde ou la leur, et cette question revêt alors un brin d’accusation. Il y a tellement de souffrances qu’il vaudrait mieux que le monde n’existe pas; donc, pourquoi est-ce que Dieu nous a créé ? C’est une accusation lancée à Dieu, Il n’aurait pas dû créer le monde. Alors, je ne sais pas dans quelles dispositions d’esprit tu poses la question, mais je vais tenter de répondre en regardant ce que l’écriture dit à ce sujet.

ma connaissance, il n’y a pas dans l’écriture une description explicite de la raison qui a conduit Dieu à créer le monde ou à nous créer. On a des bribes de réponses, mais elles ne dépeignent pas une explication globale. On va regarder quelques textes, et je vais souligner trois raisons qui sont implicites dans les textes que nous allons lire et qui donneront un peu un cadre de réponses à la question que tu poses.

La première chose que j’observe, c’est que Dieu a créé pour son propre bonheur. Pour le bonheur de Dieu. C’est ce qu’on trouve en Colossiens 1.16 en quelque sorte, « En effet, c’est en Lui, en Christ, que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l’invisible, trône, souveraineté, domination, autorité, tout a été créé par Lui et pour Lui ». Et ce que je décèle dans ce verset, c’est que Dieu a tout créé par Lui et pour Lui, donc il y a la notion de sa satisfaction propre, Il le fait pour Lui, pour Son bonheur, et d’ailleurs lorsque Dieu créé le monde, c’était très beau, la création était parfaite, elle était très belle, très belle, très bonne, très juste, tout ce que tu peux donner comme qualificatifs positifs sont à relever de la création de Dieus et Il l’a fait pour Lui et par Lui, pour son bonheur.

Deuxième raison, pour manifester sa gloire. Apocalypse chapitre 4 verset 11 nous lisons « tu es digne notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance car Tu as créé toutes choses et c’est par Ta volonté qu’elles ont été créées et qu’elles existent ». Ce verset montre la dignité et la gloire et la puissance de Dieu, et ce verset montre qu’elles sont manifestées dans la création. Et donc on peut percevoir un peu de Dieu, et Dieu avait pour intention de se révéler ou de révéler une partie de ses qualités au travers de la création. Je crois que Sa personne est admirable et en regardant la beauté, la gloire, la force de la création, on découvre un peu des qualités de Dieu. Dieu est comme le plus beau des spectacles dans le sens étymologique du terme, c’est-à-dire ce qui est propre à éveiller des sentiments, des réactions. Dieu est la personne la plus noble, la plus aimante, la plus puissante, la plus juste, parfaite et exquise, et la création reflète ses perfections et invite à l’émerveillement et la louange, donc Dieu manifeste sa gloire. En créant le monde, en nous créant, Il se dévoile, et ça devient presque un dévoilement pour notre plus grand bonheur, parce qu’Il est merveilleux, magnifique, digne d’être loué, observé, connu, servi et donc Il manifeste sa gloire, Il manifeste un peu de Sa personne au travers de sa création.

Et en cela, il partage Son amour, et c’est ma troisième raison, parce que vois-tu, Dieu crée pour partager son amour. Nous lisons dans la Bible que Dieu est un Dieu trinitaire, et je l’ai souvent souligné dans ce podcast, Il est trinitaire et heureux dans sa personne, Il existe indépendamment de toutes choses, dans un bonheur complet, dans une relation parfaite entre chacune des personnes de la trinité. Et lorsqu’Il créé le monde, Il sait pertinemment ce qui va arriver à ce monde, Il créé le monde, Il décrète cette création tout en décrétant la chute et la rédemption.Il sait l’ensemble de ce qui va se passer, et Il nous dit qu’avant que le monde existe, Dieu nous a élus pour que nous soyons sains et sans défauts devant Lui. Quelque part, avant que le monde existe, Il décide de nous engendrer pour susciter et pour partager l’amour qu’il expérimente Lui même. Et c’est une notion que l’on trouve un peu dans le discours de Paul aux Athéniens en Actes chapitre 17, après avoir souligné qu’il existe un Dieu créateur qui n’habite pas dans les temples faits par la main de l’homme au verset 24, il affirme au verset 27 :  Dieu a voulu qu’ils cherchent le Seigneur et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant. Bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous. Et dans ce verset, on voit que l’homme a pour destinée, y compris dans sa chute, c’est-à-dire y compris dans le fait qu’il est maintenant séparé de Dieu, l’homme a dans sa destinée, dans un objectif de rechercher Dieu, et d’en être comblé, de découvrir l’amour de Dieu qui surpasse toute intelligence et qui est manifesté par la croix en Christ.

Donc, je crois que nous voyons que Dieu a créé pour son propre bonheur, que Dieu a créé pour manifester sa gloire, et que tous peuvent comme ça l’admirer, voir à quel point Il est grand et ça génère immédiatement pour que nous puissions partager son amour. Parce que cette gloire lorsqu’on la contemple, qu’on la médite et qu’on se laisse façonner par elle, et que l’on recherche ce Dieu créateur pour le connaître personnellement, à un moment donné, on est conduit à comprendre ce qu’Il a fait à la croix pour nous, et lorsque l’on reçoit de lui cette compréhension de notre péché, cette compréhension de notre indignité, cette compréhension que Lui a tout fait pour que nous soyons sauvés, alors nous découvrons son amour, un amour qui est indicible au-delà de toute description. Et je crois que ces trois raisons donnent des pistes, un cadre un peu général à la question que tu poses « pourquoi Dieu nous a créé ».

Je vais terminer avec deux extraits que j’ai trouvés superbe :

Je lis dans Grudem, théologie systématique, un petit passage que tu trouveras à la page 280, si jamais tu veux vérifier d’où je tire cette citation, mais voilà ce que nous lisons : « lorsque nous affirmons que Dieu a créé l’univers pour manifester sa gloire, il est important que nous comprenions qu’Il n’avait pas besoin de le créer. Nous ne devrions pas penser que Dieu avait besoin de plus de gloire qu’Il n’en avait ainsi au sein de la trinité, de toute éternité, ou qu’Il était d’une certaine manière, incomplet de la gloire qui lui rend aujourd’hui, que lui rend aujourd’hui l’univers créé. Cela reviendrait à nier l’indépendance de Dieu, et impliquerait que Dieu avait besoin de l’univers pour être pleinement Dieu. Nous devons plutôt affirmer que la création de l’univers est un acte totalement libre de Dieu, ce n’était pas un acte nécessair, mais quelque chose que Dieu a choisi de faire ». Grudem cite Apocalypse 4.11 que j’ai évoqué et il ajoute : “Dieu a voulu créer l’univers afin de montrer son excellence, la création montre sa sagesse et sa puissance extraordinaire ainsi que tous ses autres attributs. Il semble donc que Dieu a créé l’univers afin de faire ses délices de sa création, car c’est dans la mesure où celle-ci manifeste divers aspects de son caractère, qu’Il prend plaisir en elle.” [ Cela explique, et je continue donc ce qu’il écrit ] “cela explique pourquoi nous prenons nous même spontanément plaisir à toutes sortes d’activités créatrices. Les personnes qui ont des talents artistiques, musicaux, aiment créer des choses et voir, entendre, réfléchir à leur création. Dieu nous a fait de telle manière que nous prenions plaisir à notre niveau de créature son activité créatrice. De plus, un des aspects des plus étonnants à l’humanité, à la différence du reste de la création est notre aptitude à créer de nouvelles choses. C’est pourquoi, nous prenons plaisir à d’autres types d’activités créatrices. De nombreuses personnes aiment cuisiner, décorer leur maison, travailler le bois ou d’autres matières, produire des inventions scientifiques ou concevoir de nouvelles solutions aux problèmes rencontrés par la production industrielle. Même les enfants aiment le coloriage, les jeux de construction. Dans toute cette activité, nous reflétons, en partie, l’activité créatrice de Dieu et nous devrions y prendre plaisir et le remercier pour cela”.

Et puis une deuxième citation que je tire de Alain Nisus, dans son ouvrage « pour une foi réfléchie », l’ouvrage dont il a dirigé la rédaction, nous lisons « Dieu a voulu permettre à ses créatures spécifiquement à son image de connaitre ce que Dieu vit en Lui-même de toute éternité. Il avait envie de communiquer à d’autres tout ce qu’il est et ce qu’il a, joie, paix, amour, créativité, sagesse, pureté. Dieu a voulu permettre à ses créatures de profiter de la communion que lui-même vit de toute éternité; en Lui, cette relation régénérante, fructueuse, porteuse de vie, quel cadeau ! Nous avons été créés par cette relation et pour cette relation. C’est ce que Dieu voulait ! Et il y a un temps où le plan de Dieu pour les êtres humains a fonctionné, un temps qui a duré jusqu’à la folie inexplicable de la révolte inexpliquée de l’être humain contre son créateur. De qui pourtant, il continue de dépendre. Et depuis que ce temps n’est plus, notre soif la plus intense, c’est celle d’une appartenance passionnée à la relation trinitaire, la seule à pouvoir combler nos besoins les plus profonds ». [ Fin de citation.]

J’espère que cela répond à ta question et que cela t’invite à considérer le privilège de reconnaitre en Dieu le créateur parce que soudainement, ça t’ouvre la porte à une relation à Lui. Et d’aller un petit peu plus loin que simplement un Dieu créateur qui a eu bonheur à te créer, mais qui a aussi un bonheur à t’appeler à une connaissance personnelle de son nom.

Et qui manifeste non seulement sa puissance créatrice, mais sa puissance salvatrice en en te sauvant de tes péchés en te faisant connaitre, Jésus qui est mort pour toi, afin que tu puisses vivre en Lui. Et dans cette communion à Lui, Dieu va nous permettre de prendre conscience de toutes les implications de cela, que l’on a évoqué par ces deux citations, les applications que si Dieu nous a créés, nous avons un peu cette fibre créatrice que nous devons mettre en pratique, que ce soit dans le contexte de nos familles, de nos foyers, de notre travail, pour pouvoir contribuer, développer ce que Dieu a lancé par la création. Voila j’espère que cela répond à ta question.

Florent Varak

Florent Varak est pasteur, auteur de plusieurs livres , conférencier, professeur d'homilétique à l'Institut biblique de Genève, enseignant à l'Ecole biblique de Lyon et nouveau directeur international du développement des églises évangéliques des Frères (Encompass).

Articles pouvant vous intéresser